Emplois aux Emirats : Travailler pour plusieurs employeurs

Emplois aux Emirats _ travailler pour plusieurs employeurs

Nous avions récemment partagé avec vous toutes les nouveautés concernant la loi du travail aux Emirats. Nous nous intéressons maintenant à un des points importants de cette dernière: la possibilité de travailler pour le compte de plusieurs employeurs. À compter du 2 février 2022, les employés pourront travailler pour plus d’un employeur aux Émirats, conformément à la nouvelle législation du travail annoncée  il y a quelques semaines.

Quels sont les changements apportés aux contrats de travail aux Emirats?

En vertu de la loi fédérale n° 33 de 2021 régissant les relations de travail, il est maintenant possible pour les employés du secteur privé de travailler à temps partiel, de manière temporaire ou flexible.

Le ministère des Ressources humaines et de l’Émirisation (MOHRE) a souligné les avantages de son contrat multi-employeurs, qui permet à un individu de travailler pour plus d’un employeur aux Émirats arabes unis.

Dans le cadre du contrat multi-employeurs, le ministère vous permet de travailler pour plus d’un employeur après la délivrance par l’établissement de votre permis de travail à temps partiel, sans l’approbation de l’employeur initial ou d’autres employeurs secondaires“, a tweeté le MOHRE.

Ce nouveau système, introduit en 2018, a pour but de renforcer la flexibilité du marché du travail aux Emirats et à répondre aux besoins des employeurs en fonction du marché du travail existant, le tout dans le but de réduire la dépendance à l’égard de la main-d’œuvre à l’extérieur du pays.

L’addition de ces nouveaux format de travail, en plus du régime régulier à temps plein que l’on connaît tous, permet de préserver les droits des employés, en leur permettant d’exercer plusieurs emplois et d’utiliser leurs compétences différemment.

Les travailleurs des secteurs privé et public peuvent désormais combiner plusieurs modèles de travail. La règle est que le total des heures de travail ne dépasse pas les 48 heures par semaine (nombre d’heures mentionné dans la loi).

Ces nouveaux modèles de travail offrent bien évidemment une certaine souplesse aux travailleurs, mais pas que, aux employés également. Ces derniers peuvent choisir le type de contrat le mieux adapté aux exigences et aux objectifs de leur industries.

Les différents modèles de travail

  • Le travail à temps partiel permet aux employés de travailler pour un ou plusieurs employeurs pendant un nombre déterminé d’heures ou de jours prévus pour le dit travail.
  • Le travail temporaire peut être un contrat pour une période spécifique ou sur la base d’un projet qui prend fin avec l’achèvement du travail.
  • Le travail flexible donne aux employés la liberté de travailler à des moments différents en fonction des conditions et des exigences de l’emploi, en plus du travail à temps plein qui prévaut actuellement sur le marché du travail. Le contrat prévu par la nouvelle loi couvre des heures ou des jours d’exécution qui peuvent changer en fonction du volume de travail de l’employeur, de variables économiques et de variables opérationnelles.

Les nouvelles options ci-dessus ne sont pas les seules, d’autres modèles de travail, notamment le travail indépendant et les semaines de travail condensées, devraient être introduits une fois que les règlements exécutifs seront établis pour superviser la mise en œuvre de la loi.

La loi prévoit également la possibilité pour les employeurs d’embauchés des personnes ayant des contracts de expirés mais qui sont encore sur le territoire. La procédure est simple et flexible.

Adieu les CDI aux Emirats

Un des changements majeur concerne la durée des contrats de travail – l’article 8 de la nouvelle loi. Seuls des contrats limités seront utilisés et valables aux Emirats Arabes Unis.

Date butoir au 1er Février 2023 pour la rédaction des nouveaux contrats de travail

Pour le moment, les CDI en cours sont toujours valables. Ce n’est qu’à partir de février de l’année prochaine, qu’il sera obligatoire de transformer les CDI en CDD. Le marché du travail des Émirats arabes unis n’utilisera alors que des contrats limités, abandonnant de fait les contrats illimités.

Ces contrats de travail à durée déterminée auront une durée de trois ans, et pourront être renouvelés aux mêmes conditions avec le consentement des deux parties pour une période similaire ou inférieure.

La politique des Emirats est claire, ils mettent tout en oeuvre pour faciliter l’embauche de nouveaux employés mais également pour attirer les talents du monde.

Plus d’informations sont attendues dans les semaines à venir. Les changements introduits par cette nouvelle lois devront être réexaminées avec soin une fois que la loi sera officiellement publiée.

Les entreprises devront se conformer à cette nouvelle loi et ces dernières auront jusqu’au 1/02/2023 pour faire les changements nécessaires, notamment la conversion de tout contrat de travail à durée indéterminée en contrat à durée déterminée.

N’hésitez pas à contacter notre avocate Maître Joséphine D’Angelo par téléphone au +971 56 953 7401 ou par email à josephinedangelo@merritt-legal.com.