Nouvelle règle d’émiratisation aux Emirats: amendes, remises et avantages

Estimated reading time: 1 min

Les mesures d’émiratisation concerne uniquement les entreprises du secteur privé.

Le cabinet des Émirats arabes unis a adopté une série de dispositions appelée NAFIS visant à stimuler le taux d’émiratisation (le pourcentage d’émiratis) dans les établissements du secteur privé.

Quel est le nouveau taux d’émiratisation pour les entreprises du secteur privé ?

Le taux d’émiratisation minimim a été à 2 % par an pour les emplois hautement qualifiés. Cela concerne uniquement les établissement de plus de 50 salariés. L’objectif des Emirats est de porter ce taux à 10 % d’ici 2026. A terme cela permettra de créer plus de 12 000 opportunités d’emploi par an pour les citoyens émiratis dans tous les secteurs économiques confondus.

À partir de janvier 2023, les entreprises qui ne suivront pas les nouvelles règles devront payer une amende de AED 6,000/mois pour chaque poste vacant qui n’aura pas été pourvu par un émirati.

Exemple: Si votre quota d’émirati est de 10 et que vous n’avez recruté que 7 émiratis vous devrez payer une amende mensuelle de AED 18,000 = 3 (postes vacants) * AED 6,000.

Réductions massives sur les frais de service

Une réduction de 80 % des frais de service du ministère des ressources humaines et de l’émiratisation est également envisagée. Cette réduction sera offerte uniquement aux entreprises qui “accomplissent des réalisations majeures en termes de recrutement et de formation de citoyens émiratis”.

Aide salariale

Le dispositif NAFIS offre un programme d’aide salariale destiné aux émiratis. Ces derniers se verront offrir une aide salariale d’un an pouvant atteindre AED 8,000 par mois pendant leur formation. Les diplômés universitaires bénéficieront d’une aide mensuelle pouvant atteindre AED 5,000 pendant cinq ans.

Le programme offre aux codeurs, aux infirmières et aux comptables émiratis une aide additionnelle à leur salaire de base.

Aide à la retraite

Le programme NAFIS prévoit une subvention de cinq ans versée par le gouvernement au nom de l’entreprise pour couvrir le coût des plans de retraite du personnel émirati.

Allocations familiales

NAFIS offre également une subvention mensuelle de AED 800/enfant/mois – dans la limite de 4 enfants soit un maximum mensuel de AED 3,200 – uniquement pour les Emiratis travaillant dans le secteur privé.

Was this article helpful?
Dislike 0
Views: 14